mercredi 21 décembre 2011

Sofficini Jambon Comté/Sofficini Prosciutto et Comté

Je ne sais pas si en France on connait les SOFFICINI mais en Italie c'est quelque chose que tout le monde a gouté au mois une fois dans la vie.A la base un plât déjà cuisiné de la marque Findus* qu'on trouve au rayon surgelés,c'est ce qu'on prépare quand on est pressés,quand on est paresseux ou quand on veut être sur que les enfants mangent à table.C'est vraiment irressistible,même pour les adultes!
C'est dommage qu'ici en France je ne les trouve pas,ce serait vraiment un plaisir de les faire tester aussi à ma fille.J'ai alors du trouver une recette pour les faire maison et quoi qu'ils soient bons également,ce n'est jamais pareil que dans mes souvenirs d'enfance,quand je plongeait la fourchette au milieu du sofficino et la farce sortait comme d'un sourire.Trop bons!!!



Ingrédients pour 2/3 personnes:




200ml de lait




150gr de farine




30gr de beurre




1 càc de sel




200gr de jambon de Paris




200gr de comté




100ml de bechamelle




200gr de comté




2 oeufs




100gr de chapelure




Dans une casserole faire chauffer le lait avec le beurre et le sel.Dès l'ébullition,enlever du feu,ajouter la farine et mélanger à l'aide d'une cuillère en bois(attention,la pâte va devenir très dure à travailler!).Laisser tiédir et ensuite disposer la pâte sur un plan de travail fariné et le travailler jusqu'à la rendre lisse,homogène et souple.A ce moment former une petite boule et l'envelopper dans du film alimentaire et laisser refroidir complètement.La reposer donc sur le plan de travail et l'étaler sur une épaisseur d'environ 3mm,couper ensuite des disques(à vous de choisir la dimension selon si vous en faites un plât principal ou des amuses bouches).




Farcir les disques avec le jambon,le fromage coupé en dés et de la bechamelle,fermer en demi lune et bien sceller les bords avec les doigts.Passer les sofficini dans les oeufs battus avec une pincée de sel et ensuite dans la chapelure.




Faire cuire à la poêle dans de l'huile bien chaude ou au four à 180°C pendant 20 minutes après les avoir asperger d'huile.Vous pouvez aussi les congéler avant la cuisson.




Non so se in Francia conoscono i SOFFICINI,ma in Italia é qualcosa che tutti hanno assaggiato almeno una volta nella vita.Alla base un piatto già pronto che si trova nei surgelati nella marca Findus*,é cio` che si prepara quando si ha fretta,quando si ha la flemma o quando si vuole essere sicuri che i bambini mangino a tavola.Sono davvero irresistibili,anche per gli adulti!
E' davvero un peccato che non esistano in Francia,li farei volentieri assaggiare a mia figlia.Ho dovuto dunque trovare una ricetta per farli in casa e benché siano buoni,non sono mai come nei miei ricordi di bambina quando si affondava la forchetta nel bel mezzo del sofficino et il ripieno usciva come un sorriso.Troppo buoni!!!



Ingredienti per 2/3 persone:




200ml di latte




150gr di farina




30gr di burro




1 cucchiaino di sale




200gr di prosciutto cotto




200gr de fontina




2 uova




100gr di pane grattato




In una pentola far scaldare il latte con il burro e il sale,non appena inizia a bollire togliere dal fuoco e versare la farina,mescolare bene(fate attenzione,sarà un lavoro arduo perché la pasta diventa dura in fretta).Lasciare intiepidire e mettere poi la pasta su un piano di lavoro infarinato e lavorarla fino a che diventi liscia,omogenea e morbida.A questo punto formare una palla,metterla nel film alimentare e lasciare raffreddare completamente.Rimetterla quindi sul piano di lavoro infarinato,stenderla su uno spessore di circa 3mm e tagliare dei dischi (a voi di scegliere la dimensione a seconda se volete farne un piatto unico o degli aperitivi a mangiare con le dita -finger food-)




Farcire i dischi con il formaggio,il prosciutto e la besciamella,richiudere a mezzaluna e ben sigillare i bordi con le dita.Passare quindi i sofficini nelle uova sbattute con un pizzico di sale,poi nel pan garttato.




Farli cuocere in una padella nell'olio ben caldo o nel forno a 180°C per circa 20 minuti dopo averli irrorati d'olio.Potete anche surgelarli prima di cuocerli.


*Article non sponsorisé
*articolo non sponsorizzato








lundi 19 décembre 2011

Tartare d'Huitres à la Gelée de Champagne/Tartare di Ostriche alla gelatina di Champagne

Un classique des repas des fêtes de fin d'année c'est l'huître,bien sur.Il y en a qui l'aiment nature,d'autres chaude et gratinée,il y a aussi la nouveauté en tempura;moi,je reste un peu dans le classique mais j'ajoute la gelée au champagne pour "profiter" de ce qu'il y a de meilleur dans ma région pour le menu de Noël.
Un trait de citron vert pour réhausser le goût et de la coriandre pour la fraicheur et vous avez une entrée facile et festive.


Ingrédients pour 2 personnes:



6 huitres n°1 ou n°2



1/2 citron vert



30cl de champagne



2gr de agar-agar



quelques baies roses



coriandre ciselée



huile de sésame



Ouvrir les huitres,garder la première eau dans un saladier,laisser "reposer" les huitres quelques minutes et prelever la seconde eau qui s'est formée dans la coquille et les filtrer.



Dans une petite casserole,faire chauffer le champagne mélangé à l'eau des huitres et aux baies roses,dès qu'il y a ébullition,retirer du feu,filtrer,ajouter l'agar-agar et rechauffer 1 minute.Verser dans un récipient rectangulaire sur une épaisseur d'environ 5 mm et laisser prendre au frais.



Entretemps couper les huitres grossièrement au couteau,mélanger avec le jus du citron vert et la coriandre ciselée,un filet d'huile de sésame.



Dès que la gelée est prise,la découper en petits carrés et les ajouter au tartare d'huitres.A l'aide d'un emporte pièce dresser sur une assiette et servir.



Un classico dei pasti delle feste di fine anno è ovviament l'ostrica.Alcuni la amano al naturale,altri calda o gratinata,ora c'è anche la novità del tempura;io,resto un pò sul classico ma aggiungo la gelatina allo champagne per approfittare del miglior prodotto della regione in cui abito qui in Francia,lo champagne,per la cena del veglia di Natale.
Un goccio di lime per rilevare il gusto e il coriandolo per la freschezza e avete un antipasto facile e festivo.


Ingredienti per 2 persone:



6 ostriche n°1 ou n°2



1/2 lime



30cl di champagne



2gr di agar-agar



qualche grano di pepe rosa



coriandolo tritato



olio di sesamo



Aprire le ostriche,conservare la prima acqua in una ciotola,lasciar riposare le ostriche qualche minuto e prelevare la seconda acqua che si è formata nella conchiglia e filtrare entrambe.



In un pentolino,far scaldare lo champagne con l'acqua delle ostriche e i grani di pepe rosa,non appena inizia a bollire,togliere dal fuoco e filtrare.Aggiungere in seguito l'agar-agar e far riscaldare per 1 minuto.Versare in un recipiente rettangolare su uno spessore di circa 5mm e far prendere la gelatina al fresco.



Nel frattempo,tagliare le ostriche grossolanamente al coltello,mescolare con il succo di lime e il coriandolo tritato e un filo di olio di sesamo.



Quando la gelatina si è formata,tagliarla a dadini e mescolarla al tartare di ostriche.Con l'aiuto di un cerchio in metallo,disporre su un piatto e servire accompagnato di fette di pane scuro abbrustolito e burro salato.

mercredi 14 décembre 2011

Noix de Saint Jacques aux Noisettes/Capesante con le Nocciole

Ca y est,on y est,il ne reste qu'une seule semaine à Noël et les recettes pour les cadeaux gourmands ou les repas de fêtes font déjà couler de l'encre sur la blogosphère culinaire.Je n'échappe donc pas à la règle.Voici la recette pour une entrée simple mais goûteuse qui ravira les papilles des plus subtils d'entre vous.
Des noix de Saint Jacques et des noisettes:facile,rapide,savoureux et dans le thème des classique de Noël.

Ingrédients pour 1 personne:


4 nois de Saint Jacques sans corail


10 noisettes fraiches(non toastées)


2càs d'huile de noisette


Sel au citron


Poivre long


1càc de ciboulette


Mettre les noix de Saint Jacques 10 minutes au congélateur pour qu'elle raffermissent.Les couper ensuite en tranches(3 tranches par pièce pour qu'elle gardent une bonne consistence)et les déposer dans une petite assiette.Saupoudrer de sel au citron(si vous n'en avez pas,vous puvez en confectionner vous même quelques jours à l'avance en rapant des zestes de citron jaune non traité,les mélanger à du sel fin et l'entreposer dans un récipient fermé hermétiquement),de poivre long rapé et ajouter l'huile de noisettes.Faire ensuite des éffilés de noisettes et les parsemer sur les Saint Jacques,ajouter la ciboulette et servir.

Eccoci,ci siamo,non resta più che una sola settimana a Natale e le ricette per i regali golosi e i pranzi e cene di festa fanno già colare dell'inchiostro sulla blogosfera culinaria.Non manco quindi alla regola.Ecco la ricetta per un antipasto semplice ma gustoso che piacerà ai palati più sottili.
Delle capesante e delle nocciole:facile,rapido,gustoso e nel tema dei classici di Natale.


Ingredienti per 1 persona:


4 capesante senza corallo


10 nocciole fresche(no tostate)


2cucchiai da tavola di olio di nocciole


Sale al limone


Pepe lungo


Mettere le capesante nel congelatore 10 minuti per farle raffermire.In seguito tagliarle a fette sottili(3 fette per capesanta,così che abbiano una bella consistenza in bocca)e disporle in un piatto.Spolverarle con il sale al limone(se non ne avete,potete fabbricarlo voi stessi qualche giorno in anticipo prelevando la scorza di un limone giallo non trattato e mescolandola a del sale in un recipiente ermetico)il pepe lungo grattuggiato e l'olio di nocciole.Infine tagliare il più sottilmente possibile le nocciole nel senso della lunghezza e cospargerle sulle capesante,aggingere infine l'erba cipollina e servire.

vendredi 9 décembre 2011

Cookies aux Flocons d'Avoine et Fraises Confites/Cookies ai Fiocchi d'Avena et Fragole Candite

Voici un cadeau gourmand à offrir pour les fêtes:des cookies croquant à l'extérieur et moelleux à souhait à l'intérieur,qui peut résister?Quand je les ai préparé et ensuite sortis du four bien chauds,on les aurait dit sortis directement d'un paquet du commerce tant leur aspect était attrayant.Oui,je sais,ça fait prétentieux mais pour une fois que ma recette a un super visuel je ne vais pas me priver de vous le dire.Après tout,je mets aussi des ratés parfois,il faut bien balancer,non?!
Pour une fois,pas de cookies aux pépites de chocolat ou tout chocolat mais quelque chose de plus "sain" si on peut dire ainsi:flocons d'avoine et fraises confites.L'idée m'est venue dimanche dernier,en fait la veille pendant une balade dans le centre de Reims parmis les chalets de Noël,il y en avait un qui vendait des fruits confits et j'ai d'abord zieuté le cedrat qui est ici hyper difficile à trouver et puis les fraises se sont imposées comme ça,toutes seules,ma main est partie les chercher et les mettre dans le bol pour être ammenées à la maison.D'abord prévues juste pour les faire gouter à ma fille,puis incorporées à la pâte à cookies.Et pour qu'elles ne se sentent pas trop seules,j'ai ajouté des flocons d'avoine.

Ingrédients pour environ 30 cookies:
(Pour les cookies je suis habituée maintenant à utiliser une tasse de 200ml comme mesure)
1+1/2 tasse de farine
1 càc de bicarbonate
1/2 càc de sel
200gr de beurre
2/3 de tasse de cassonade brune
1/2 tasse de sucre semoule
1 oeuf
1 càc d'extrait de vanille
2 tasse de flocons d'avoine
1 tasse de fraises confites coupées en petits morceaux

Dans un bol,mélanger la farine,le bicarbonate et les sel.
Dans un saladier,à l'aide d'un batteur électrique,mélanger le beurre pour le rendre souple,ensuite ajouter petit à petit les sucres afin d'obtenir un ensemmble homogène et aéré.
Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille et bien mélanger.Verser le mélange farine/bicarbonate/sel par 2 cuillères à soupe à la fois et bien mélanger à chaque fois encore avec le fouet électrique.
Compléter avec les flocons d'avoine et les fraises,bien les incorporer à la pâte.Enfin former des boules de la taille d'une nois et les disposer sur une plaque du four couverte de papier sulfurisé,faire cuire pendant 8-10 minutes à 190°C.Retirer ensuite du four,laisser refroidir sur une grille.




Ecco un regalo goloso da offrire per le feste:dei cookies croccanti all'esterno e morbidi a volontà al loro interno,chi puo' resistere?Quando li ho preparati e poi tirati fuori dal forno ben caldi,si avrebbe detto che fossero usciti da un pacco del commercio tanto il loro aspetto era attraente.Si,lo so, é un po' pretenzioso da parte mia,ma per una volta che la mia ricetta ha un bel visuale,non ho voglia di privarmi di dirlo.Dopotutto,a volte pubblico anche i fallimenti,bisogna ben bilanciare no?!


Per una volta non sono pero' dei cookies alle pepite di cioccolato o tutto cioccolato ma qualcosa di più "sano" se si pio' dire così:fiocchi d'avena e fragole candite.L'idea mi è venuta domenica scorsa,di fatti la veglia,durante una passeggiata nel centro di Reims per vedere gli chalets di Natale,ce n'era uno che vendeva la frutta candita e per prima cosa gli occhi mi sono caduti sul cedro candito che qui è davvero difficile da trovare,in seguito le fragole sono venute da sole fino alla mia mano e sono finite nel sacco verso casa.Per prima cosa le avevo prese solamente per farle assaggiare alla mia bambina di 18 mesi,poi ho pensato di incorporale all'impasto dei cookies.E per non farle sentire troppo sole,ho aggiunto i fiocchi d'avena.




Ingredienti per circa 30 cookies:


(per i cookies mi sono abituata ad utilizzare una tazza da 200ml come misurino)


1+1/2 tazza di farina


1 cucchiaio da caffé di bicarbonato


1/2 cucchiaio da caffé di sale


200gr di burro


2/3 di tazza di zucchero (cassonade)bruno


1/2 tazza di zucchero semolato


1 uovo


1 cucchiaio da caffé di estratto di vaniglia


2 tazze di fiocchi d'avena


1 tazza di fragole candite tagliate a pezzetti




In una ciotola mescolare la farina,il bicarbonato et il sale.In un'altra ciotola,aiutandovi con uno sbattitore elettrico,mescolare il burro per renderlo morbido,in seguito aggiungere mano a mano gli zuccheri fino ad ottenere un impasto omogeneo e aerato.Aggiunger l'uovo e l'estratto di vaniglia e mescolare bene.Versare il miscuglio farina/bicarbonato/sale 2 cucchiai da tavola alla volta e mescolare bene con lo sbattitore elettrico.


Completare con i fiocchi d'avena e le fragole candite incorporandole all'impasto.
Infine formare delle palline della taglia di una noce,disporle sulla teglia del forno coperta di carta da forno e far cuocere per circa 8-10 minuti a 190°C.Toglierli dal forno e farli raffreddare su una griglia.




mardi 6 décembre 2011

Penne à la Crème de Petits Paris et Jambon Cru/Penne alla Crema di Champignons et Prosciutto crudo

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais même si j'ai habité plus de 20 ans en Italie,je ne prépare pas souvent de pâtes.Il faut dire que depuis que je suis en France,j'ai appris tellement plein de choses différentes à cuisiner qu'un plat de pâte me semble plutôt dérisoire en comparaison.Les pâtes restent en fait la roue de secours pour faire vite quand je manque de temps ou quand je ne sais pas trop quoi d'autre cuisiner.


Par contre exit la sauce tomate classique(quoi que celle que mon arrière grand mère m'a apprise quand j'avais 6 ans et qu'on préparait ensemble pour le repas du midi quand j'allais en vacance chez elle-ma toute première leçon de cuisine en vérité-est une vrai tuerie!),je veux quand même une sauce un peu plus élaborée et qui enrichisse agréablement la recette.

Cette fois une douce crème de champignons assez rapide à faire a su faire mon bonheur,comme quoi il en faut peu pour être heureux ;)

Ingrédients pour 2 personnes:
180 gr de penne
200 gr de champignons de Paris
1 branche de thym
5 cl de crème liquide
1 échalote
1 noix de beurre
jambon cru en petits dés
sel,poivre



Mettez la noix de beurre à chauffer dans une casserole et faire cuire l'échalotte coupée en fine tranches sans la faire colorer.Ajouter les champignons nettoyés et coupés en quatre et faire revenir quelques instants puis verser la crème et le thym et cuire pendant 5 minutes.Verser dans le bol du mixeur et faire tourner jusqu'à obtention d'une crème épaisse,ajuster de sel et poivre.


Dans une casserole à part faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet,dans une poêle faire revenir les dés de jambon cru pour le rendre croustillant.


Egoutter les pâtes,les mélanger à la sauce pour bien les enrober,servir dans les assiettes et parsemer de jambon croquant.





Non so se lo avete notato,ma anche se ho vissuto in Italia per circa 20 anni,non preparo molto spesso la pasta.Bisogna dire che da quando vivo in Francia ho imparato talmente un sacco di cose diverse in cucina che un piatto di pasta mi sembra irrisorio in paragone.La pasta resta in effetti la ruota di scorta per far veloce quando non ho tempo o quando non so cos'altro cucinare.



Pero' exit il sugo di pomodoro classico(anche se quello che la mia bisnonna mi ha insegnato quando avevo 6 anni e che preparavamo insieme per il pranzo quando passavo le vacanze da lei-in realta' i miei primi corsi di cucina-è una vera delizia!),preferisco una salsa un po' più elaborata e che arricchisca piacevolmente la ricetta.



Questa volta una crema dolce di funghi abbastanza veloce da preparare mi ha fatto semplicemente felice,bisogna credere che "bastano poche briciole,lo stretto indispensabile per campar...";)



Ingredienti per 2 persone:



180 gr di penne



200 gr di funghi champignons



1 rametto di timo



5 cl di panna liquida



1 scalogno



1 noce di burro



Prosciutto crudo a dadini



sale,pepe



Mettete la noce di burro a scaldare in una casseruola e far cuocere lo scalogno tagliato a fettine senza farlo colorare.Aggiungere i funghi puliti e tagliati in quattro,cuocerli qualche 2-3 minuti senza bruciarli,versare quindi la panna e il timo e continuare la cottura 5 minuti.Versare nel mixer e tritare fino ad ottenere una crema spessa,aggiustare di sale e pepe.



In una pentola d'acqua bollente salata far cuocere la pasta come indicato sul pacco e in una padella far cuocere i dadini di prosciutto crudo fino a che diventi croccante.



Scolare la pasta,mescolarla alla salsa di funghi per ben ricoprirla,servire nei piatti e cospargere di prosciutto croccante.










lundi 28 novembre 2011

Soupe d'Orge Rustique et Rapide/Zuppa d'Orzo Rustica e Veloce


La soupe d'orge est un autre souvenir des diners des soirées d'hiver chez mes parents en Italie. C'est une recette que préparait ma mère,mais pas si souvent(dommage d'ailleurs!)bien qu'elle soit vraiment savoureuse et reconfortante,parfaite pour les soirées froides où on cherche à se rechauffer avec un plât unique.
Le goût boisé des champignons,les aromates hachés qui parfument délicatement ce potage,le blé pour la consistence et le jambon cru pour la touche rustique font de cette recette une de mes préférées de l'hiver.A essayer d'urgence!

Ingrédients pour 4 personnes:
100 gr de blé précuit
1 carotte
1 branche de céléri
1 pomme de terre moyenne
1 oignon
400 gr de champignons(pleurotes,girolles,chanterelles,cèpes)
1,5l de bouillon de légumes
1 tranche de jambon cru épaisse 5mm(ici j'ai utilisé de la coppa)
1 càs de persil haché
2 feuilles de sauge
1 branche de romarin
huile d'olive
5cl de crème fraiche


Eplucher et nettoyer la carotte,la branche de céléri,l'oignon et les hacher.Les faire revenir à feu moyen avec quelques cuillères à soupe d'huile d'olive dans une casserole sans les faire bruler.Verser le bouillon de légumes,couper la pomme de terre épluchée en petits dés et l'ajouter dans le bouillon.Nettoyer les champignons et les couper en morceaux(pour faire encore plus vite,utilisez les champignons surgélés,c'est tout aussi bon!),les ajouter à la soupe avec le persil et cuire pendant 20 minutes.Ajouter ensuite le blé précuit et cuire encore 8 minutes,ajouter enfin le jambon coupé en dés,la sauge et le romarin nettoyés et hachés,laisser sur le feu 2 ou 3 minutes afin que les aromates parfument la soupe.Verser la crème fraiche et laisser mijoter quelques instants avant de servir.



La zuppa d'orzo è un altro ricordo delle cene delle sere d'inverno a casa dei miei genitori in Italia.E' una ricetta che preparava mia madre,non cosi spesso (peccato infatti!)sebbene sia davvero gustosa e riconfortante,perfetta per le serate d'inverno in cui si cerca di riscaldarsi con un piatto unico.
Il sapore di sottobosco dei funghi,le erbe aromatiche sminuzzate che profumano delicatamente la zuppa,l'orzo per la consistenza e il prosciutto crudo per il tocco rustico,fanno di questo piatto uno dei miei preferiti dell'inverono.A provare d'urgenza!


Ingredienti per 4 persone:



100 gr d'orzo precotto



1 carota



1 gamba di sedano



1 patata media



1 cipolla



400 gr di funghi(orecchie di Giuda,finferli,chiodini,porcini)



1,5l di brodo di verdura



1 fetta di prosciutto crudo spessa 5mm(qui ho usato della coppa)



1 cucchiaio di prezzemolo tritato



2 foglie di salvia



1 rametto di rosmarino



olio d'oliva



5cl di panna fresca



Sbucciare et pulire la carota,il sedano,la cipolla e tritarli.Farli soffriggere a fuoco medio in qualche cucchiaio di olio d'oliva in una casseruola senza farli bruciare.Versare il brodo,tagliare la patata pelata a dadini e metterla nel brodo.Pulire i funghi e tagliarli a pezzi,(per fare ancora più in fretta,utilizzate dei funghi surgelati,il risultato é buono comunque!)aggiungerli alla zuppa con il prezzemolo e cuocere per circa 20 minuti.Aggiungere in seguito secondo l'ordine l'orzo e farlo cuocere per 8 minuti,il prosciutto crudo tagliato a dadini,la salvia e il rosmarino lavati e tritati e lasciare sul fuoco ancora 2 o 3 minuti per permmetter alle erbe di profumare la zuppa.Versare la panna e lasciare riposare qualche istante prima di servire.





jeudi 17 novembre 2011

Schiacciatina all'Olio d'Oliva

Tout d'abord je veux vous parler de la petite nouveauté dans mon blog:suite à des demandes de la part des lecteurs et aussi vu le nombre de lecteurs de ce pays,j'ai décidé de traduire mes posts en italien.Pourquoi pas en anglais vous demandez vous,la raison est simple,comme je viens d'Italie et donc ma langue maternelle est l'italien,je veux lui rendre honneur et surtout lui donner la place qu'elle mérite.Après tout,mes origines sont là bas et ma cuisine est inspirée aussi de mes souvenirs de jeunesse,de ma mère et ma grand mère que j'ai toujours regardé et aidé cuisiner des plâts typique de ma région bresciana(et pas seulement),des voyages que j'ai pu faire dans le reste de l'Italie.Voilà,vous savez pourquoi maintenant il y aura la version italienne des articles plus bas.

A beaucoup d'entre vous,la schiacciata ne dira rien du tout.A d'autres,là je parle des italiens qui lisent mon blog,ce nom n'est pas nouveau.Originaire de Toscane,la schiacciata ou schiacciatina comme on la connais plus communément à cause de sa petite taille en packaging industriel,est une sorte de pâte à pain qui a été finement étalée pour avoir une croute croquante et pas de mie.
Si vous etes italiens,la schiacciatina est plutôt un souvenir d'école.En effet ça fait partie des snacks que les élèves et étudiants rammenent de la maison pour la pause de 10h50 entre les cours.Je me souviens comme si c'était hier de comment le matin en classe,même pendant les cours,dès qu'une petite faim nous revéillait l'estomac,on sortait notre paquet et le deal c'était de ne pas faire de bruit pour ne pas se faire remarquer.Mais avez vous déjà essayé d'ouvrir un paquet emballé de fin film plastique trèèèès bruyant,de casser un morceau de pain trèèèès croustillant et ensuite de le macher sans faire de bruit?En effet c'est presque impossible,voilà pourquoi immancablement,les 3/4 des camarades se retournent vers vous moitié souriants et moitié morts de rire.
Il en existe plusieurs types:la classique à l'huile d'olive,au romarin,au cumin et d'autres encore mais ici j'ai préparé celle à l'huile d'olive et au romarin.

Ingrédients pour 4 personnes:
500 gr de farine
200 gr d'eau tiède
30 gr de levure fraiche
50 gr de lait
50 de vin blanc sec
1 càs de sel
1 càs de sucre
huile d'olive
Gros sel
1 ou 2 càs de romarin haché

Dissoudre dans l'eau tiède le sucre et la levure,attendre jusqu'à ce que de la mousse se forme en surface.Ajouter ensuite le vin et le lait.Sur un plan de travail,former un puy avec la farine mélangée au sel et y verser la mixture de levure,travailler pour obtenir une pâte lisse.
Dans un saladier en métal huilé,poser la pâte en boule pour la faire lever pendant 1 heure couverte avec du film alimentaire percé de quelques trous pour faire sortir les gas.
Ensuite sur une plaque du four couverte de papier sulfurisé,bien étaler de l'huile d'olive et par dessus la pâte de la schiacciata sur une épaisseur de 1,5 cm maximum.La retourner,l'étaler encore et couvrir à nouveau de film alimentaire et laisser reposer 45 minutes.
Faire chauffer le four à 220°C,parsemer se gros sel et de romarin la surface de la schiacciata et cuire environ 20 minutes(il faut que la surface et le dessous soient bien dorés).

Innanzitutto,in seguito alle richieste di alcuni lettori e visto il numero di quest'ultimi in quel paese,ho deciso di tradurre gli articoli in italiano.Perché non in inglese vi chiederete,la ragione é semplice:come vengo dall'Italia e quindi la mia lingua madre é l'italiano,voglio renderle omaggio e soprattutto ridarle il posto che merita.
Dopotutto,le mie origini sono laggiù e la mia cucina si ispira dai miei ricordi di giovinezza e da mia madre e mia nonna che ho sempre guardato e aiutato cucinare piatti tipici della regione bresciana(e non solamente)e dai viaggi che ho fatto nel resto d'Italia.
Ecco,ora sapete il perché della presenza della versione italiana.

A molti di voi il nome della schiacciata non é nuovo.Originaria della Toscana,la schiacciata o schiacciatina come la si conosce più comunemente grazie alla xua piccola taglia e al suo imballaggio industriale é un tipo di pasta di pane che é stata finemente spianata per ottenere una crosta croccante senza mollica.
Per molti di noi,la schiacciatine é un ricordo di scuola,in effetti fa parte degli snacks che gli studenti portano da casa per la pausa delle 10h50.Mi ricordo come fosse ieri che la mattina in classe,anche durante i corsi,non appena lo stomaco reclamava,si tirava fuori il pacchetto e il gioco stava nel non far rumore per non farsi notare.
Ma avete già provato ad aprire un pacchetto di carta plastificata mooolto rumorosa,di rompere un pezzo di pane mooolto croccante e poi masticarlo senza far rumore?Evidentement é(quasi)impossibile,ecco perché immancabilmente i 3/4 dei compagni de classe si girano verso di te mezzi sorridenti e mezzi morti dal ridere.

Ne esistono diversi tipi,la classica all'olio d'oliva,al rosmarino,al cumino e altre ancora ma qui ho preparato quella all'olio d'oliva e rosmarino,la mia preferita a scuola.

Ingredienti per 4 persone:
500 gr di farina
200 gr di acqua tiepida
30 gr di lievito di birra
50 gr di latte
50 gr di vino bianco secco
1 cucchiaio da minestra di sale
1 cdm de zucchero
olio d'oliva
sale grosso
1 o 2 cdm di rosmarino tritato

Sciogliere nell'acqua tiepida lo zucchero e il lievito e lasciar risposare fino a che della schiuma si formi in superficie.Aggiungere in seguito il vino e il latte.Su un piano da lavoro formare una fontana con la farina mescolata con il sale e versare la mistura di lievito,lavorare l'impasto fino a che sia liscio et omogeneo.
In un recipiente oliato,mettere la palla di pasta e lasciarla lievitare per 1 ora coperta di film alimentare al quale bisogna fare qualche buco per far uscire i gas di lievitazione.
In seguito,su una teglia coperta di carta da forno spalmata d'olio d'oliva,stendere la pasta della schiacciata su uno spessore di 1,5 cm al massimo.Girarla,ristenderla e coprirla ancora di film alimentare e lasciarla riposare altri 45 minuti.
A questo punto,scaldare il forno a 220°C,cosparger la superficie di sale grosso e di rosmarino tritato e cuocere circa 20 minuti(la superficie e il fondo devono risultare ben dorati).

dimanche 13 novembre 2011

Petits Pots de Crème au Chocolat aux Oreo

Il y a quelque temps,je me suis inscrite sur un site qui permet aux bloggeurs de cuisine de connaitre d'autres blogs et de se faire aussi connaitre à son tour.J'ai découvert "un tour en cuisine" grace à Cosmopolitain.Ce qui me plaît dans ce site c'est le fait qu'on peut participer aux TOURS,c'est à dire que je dois préparer et publier la recette d'un autre blog qui m'a été associé et un troisième bloggeur prépare et publie sur son blog une recette prise sur mon blog.


Moi,j'ai du choisir une recette du blog de Mlle Sushi alors que Petit Bohnium doit cuisiner quelque chose de chez moi.Je suis vraiment curieuse de savoir quelle recette a voulu tester et surtout si ça lui a plu de la cuisiner et d'y goûter!On ne doit rien changer à la recette originale,tout doit être copie conforme.


On a eu la consigne de publier la recette choisie aujourd'hui dimanche 13 novembre à 9H00 tous en même temps.





Personnellement,comme je suis une grande gourmande de chocolat et aussi des biscuits OREO,je ne pouvais pas ne pas essayer la recette des petits pots de crème chocolat et oreo,surtout que j'en avais à la maison des mini comme sur la recette de Mlle Sushi,quelle coincidence!


Overdose de chocolat assurée...





Ingrédients pour 6 pots:


150gr de chocolat noir


70gr de sucre


4 jaunes d'oeuf


50cl de lait entier


20 mini oreo





Faire fondre le chocolat avec un peu d'eau dans une casserole;ajouter le lait et faire cuire pendant 3 minutes sans faire bouillir.





Entretemps,mélanger au fouet le sucre et les jaunes d'oeufs pour blanchir et obtenir une préparation crémeuse et aérée.


Verser la préparation oeufs-sucre sur le chocolat et remuer.





Repartir la crème au chocolat dans des petits pots,les placer dans un plat allant au four et le remplir d'eau jusqu'à moitié.


Enfourner 30 minutes à 150°C.A la sortie du four,laisser refroidir avant de les placer au frigo.





Avant de servir,répartir les Oreo sur le dessus des crèmes.











mardi 8 novembre 2011

Risotto aux Cèpes

S'il y a une chose que je ne supporte pas en cuisine c'est les changements de plans de dernière minutes.Je prévois à l'avance mes menus,un peu pour les courses,un peu pour le budget mais surtout pour le temps.C'est vrai aussi que ça m'arrive souvent de devoir me tourner vers un plât différent de ce que j'avais pensé parce que je n'ai pas trouvé ce que je cherchais ou parce qu'il est trop tard pour commencer la préparation.Mais il y a quelques semaines j'ai vraiment été dégoutée et contrariée à cause de quelques cèpes que j'avais achetées au marché.J'attends toujours avec impatience la saison des champignons:les pieds de moutons,les girolles,les chanterelles(quel nom chouette vous ne trouvez pas?),toutes ces sortes qui me font de l'oeil sur les étals et qui font travailler mon cerveau pour trouver comment et avec quoi les accomoder.


Toute heureuse du joli butin je suis donc rentrée chez moi en me régalant juste à l'idée du fameux carpaccio de cèpes au noisettes et huile d'olive que j'allais préparer,j'ai admiré pendant un long moment ces beaux spécimen sous toutes les coutures,je les ai humés profondément pour respirer les senteurs boisées qui s'en dégageaient,je les ai délicatement nettoyés au chiffon mouillé pour ne pas les abimer et enfin je les ai détaillés en fines tranches et là,HORREUR!!!!Plein de petits asticots qui se baladaient paisiblement et faisaient leur vie dans mon déjeuner!BEURK!!!
J'ai alors pris mon mal en patience et j'ai sorti des cèpes sechés que ma maman m'a rapporté d'Italie au mois de septembre(je l'aime beaucoup ma maman et pas seulement parce qu'elle me rammene des choses de la maison,hein!)pour en faire un risotto.
Et voilà donc sans surprise ma recette de risotto aux cèpes.

Ingrédients pour 4 personnes:
400 gr de riz Arborio ou Carnaroli
160 gr de cèpes sechés
1 oignon
1 gousse d'ail
1 càs de persil haché
Bouillon de légumes ou volaille
Parmesan rapé
Beurre
Huile d'olive
sel,poivre

Couper finement l'oignon,écraser la gousse d'ail et les faire revenir dans une casserole avec 2 càs d'huile d'olive et une noix de beurre.Enlever l'ail dès qu'il prend de la couleur et verser les champignons préalablement trempés dans de l'eau tiède pendant 15 minutes et ensuite égouttés.Ajouter le persil haché.
Assaisonner avec sel et poivre et cuire pendant 30 minutes,à feu doux,en ajoutant du bouillon si nécessaire.Verser le riz et faire cuire en ajoutant du bouillon au fur et à mesure qu'il est absorbé par le riz.A la fin de la cuisson,éteindre le feu et tout en mélangeant ajouter le parmesan et encore une noix de beurre.Laisser reposer,"mantecare" en italien,à couvert.Servir juste après avoir parsemer d'un peu de pesil haché.








lundi 31 octobre 2011

Phô Maison

Me voilà dans ma période "bouillon maison",où l'eau est ma copine et les épices les stars de ce plât à boire et à manger à la base tout simple.Ca faisait longtemps que j'avais envie de faire moi même un phô maison,mais j'avais peur de la difficulté que ça avait l'air d'avoir.Mais en fait pas du tout,comme j'ai dit:un peu d'eau,des épices,un morceau de viande et roule ma poule...
Je me souviens de la première fois que j'en ai mangé dans le 13ème à Paris:c'était il y a neuf ans maintenant,quand je venais d'arriver habiter définitivement en France de mon Italie natale et de mes voyages en Afrique,Espagne et Turquie.
Un ami m'avait ammenée découvrir le quartier chinois de Paris,j'en avais pleins les yeux,,vec toutes ces couleurs des fruits exotiques dont certains vus pour la première fois;les narines,avec cette odeur d'abord toute bizarre chez Tang Frère que peu à peu on arrive à apprivoiser et à apprécier;la bouche,qui découvre et redécouvre les saveurs asiatiques si étranges et en même temps reconfortantes pour leur richesse en goût,produits et fantaisie.
Mais le PHÔ,qu'est ce que j'ai A DO RE' ça!Ce bouillon richissime en saveurs,épices,viande cuite et crue,les boulettes caoutchouteuses si droles à mastiquer et en même temps si addictives.Jamais je ne le pourrais oublier,pour moi,le tester c'était l'adopter!
Mais comme depuis deux ans j'ai déménagé de la région parisienne pour la campagne en Champagne,je n'ai plus trop l'occasion d'y aller et le phô n'est qu'un plaisir à l'occasion d'une brève escapade vers la capitale.J'ai alors du me débrouiller pour que le phô entre dans ma maison:si Mahomet ne va pas à la montagne,c'est la montagne qui va à Mahomet(sans aucune prétention,bien entendu!)
Et voilà donc que ma passion pour le bouillon m'a enfin servi à quelque chose!

Ingrédients pour 2 personnes:
500 gr de viande type paleron pour pot au feu
1 carotte
1 oignon
1 branche de céléri
1 tige de citronelle
1 càc de poivre de Sechuan
2 gousse de cardamome
1 morceau de gingembre de 3-4 cm
1 clou de girofle
1 càc de machi
1 morceau de 2cm de cannelle
1 étoile de badiane
coriandre
basilic thaï
sauce nuoc mâm
1 piment oiseau
2 portions de nouilles de riz chinoises(c'est le classique,je n'aime pas trop j'ai donc utilisé des ramen japonais)

Mettre la viande dans une casserole et la couvrir complètement d'eau froide,elle doit être couverte de plus de 3cm d'eau.Eplucher la carotte et l'oignon,les couper en morceaux et les ajouter à la viande avec le céléri.


Nettoyer la citronelle et garder que la partie claire,éplucher le morceau de gingembre et le détailler en lamelles.Les verser dans la casserole.


Ajouter ensuite toute les épices,porter à ébullition et laisser cuire à frémissement pendant 2 haures.


A la fin de la cuisson,sortir la viande et la couper en fines tranches,les mettre dans un gros bol à soupe.Filtrer le bouillon au chinois et le reserver au chaud.Faire cuire les nouilles à part comme indiqué sur le paquet et les mettre dans le bol à soupe avec la viande,couvrir avec le bouillon bien chaud.


Assaisonner avec de la sauce nuoc mâm,ajouter des herbes fraiches(coriandre,basilic thaï,voir pousses de haricot mungo)et parsemer de lamelles de piment oiseau.







mercredi 26 octobre 2011

Minestra di Corsa ou Les Secrets d'un Bon Bouillon Maison

Que c'est encroyable parfois ce que l'on peut obtenir d'un peu d'eau,des cuisses de poulet,quelques épices et un oignon!
C'est autre chose que les bouillon cubes qu'on trouve dans le commerce.
Je me souviens que quand j'étais petite ma maman,les soirs d'hiver au diner,elle nous préparait la "minestra di corsa",un bouillon vite fait dans lequel elle faisait cuire des petites pâtes et qu'on mangeait donc pour nous rechauffer.
Mes pâtes préférées étaient les farfalline all'uovo,des petits papillons aux oeufs,si ce n'étaient pas des pâtes aux oeufs j'en mangeait pas parce que les autres pâtes se cuisaient trop et devenait trop molles.Beurk!
Et le pire dans cette histoire ce que moi,je détestais le bouillon,je n'en voulais jamais,je prenais donc mes farfalline avec un petit fond de bouillon juste pour les garder au chaud dans l'assiette le temps de les manger.Et dire que maintenant j'adore ça et je converti aussi ma fille de 18 mois à cette "recette familiale",presque quelque chose que l'on se passe de mère en fille.
Ca s'appelle DI CORSA parce que en général on fait chauffer de l'eau et on y jette un bouillon cube végétal ou de viande au choix mais quand on a le temps on prépare son bouillon soi même.
C'est ce que j'ai fait la semaine dernière quand les premiers froids ont commencé à pointer leur nez.
Chacun peut le faire à sa façon,on choisit ses épices,ses légumes,sa viande selon les parfums qu'on veut donner.Il s'agit juste de faire les bons mariages!

Ingrédients:
2 cuisses de poulet avec la peau
1 oignon
1 poignée de baies roses
1 feuille de laurier broyée (ou entière)
1 clou de girofle
2 cubes Kubor

Mettre les cuisses de poulet dans une grande casserole,les couvrir d'eau à plus de 2 cm.Ajouter les Kubor,les épices,l'oignon et porter à ébullition.Dès que les premières grosse bulles font surface,continuer la cuisson à feu doux de façon que l'eau reste frémissante pendant au moins 1 heure.Ecumer de temps en temps quand de maousse apparait à la surface.
Sortir la viande(désossez-la et mangez-la avec de la mayo,mmmhh...trop bon!)et filtrer le bouillon pour enlever les épices et les éventuels morceaux de viande qui s'est détachée.
Dans une casserole à part faire cuire dans une plus petite quantité de bouillon des petites pâtes(les coquillettes aux oeufs se prètent très bien) et bon appétit!












mardi 25 octobre 2011

Pancakes au 7UP

Et voilà,j'ai encore eu envie de pancakes!Seulement cette fois,au lieu d'ajouter compote de pomme ou myrtilles,j'ai choisi de les rendre plus FLUFFY,comme on dit là-bas,avec du 7UP.Oui,oui vous avez bien compris,du 7UP!Ce soda qui ressemble à de la limonade sans en être vraiment une.Et bien,ça donne des pancakes super épais et donc très moelleux.J'ai vu cette astuce aux USA lors d'une émission tv et ça m'avait bien intriguée mais je n'avais jamais essayé jusqu'à ce que j'y repense ce jours ci.J'ai préparer la recette de base que j'avais déjà et ajouté le soda.De plus,j'ai utilisé du 7UP TROPICAL pour les aromatiser et ils étaient vraiment bon même nature sans les accompagner ni de sirop d'érable ni de confiture.A essayer d'urgence!

Ingrédients pour 8 pancakes:
150gr de farine à levure incorporée
50gr de sucre de canne ou brun
125ml de lait
1 jaune d'oeuf
2 blancs d'oeufs

Mélanger le sucre,la farine et le jaune d'oeuf dans un saladier.Ajouter le 7UP et mélanger encore.
A part,battre les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange précédent.Laisser reposer 1 heure.

Faire cuire les pancakes comme d'habitude,dans une poêle huilée,des deux côtés jusu'à ce qu'ils soient bien dorés.




Vous avez vu comment la pâte apparait déjà gonflée?Et pendant la cuisson c'est encore plus surprenant!




jeudi 20 octobre 2011

Nouilles Udon et Saumon Wasabi Mayonnaise

Vous le savez déjà,quand je n'ai pas beaucoup de temps ou trop envie de cuisiner(si,si,ça m'arrive aussi),je me rabats souvent sur la cuisine chinoise ou japonaise.C'est ce qui est arrivé il y a quelques jours quand à midi,je l'avoue,j'avais envie d'un plât rapide,léger mais gouteux.
Donc des nouilles udon et du saumon tout frais se sont invités,voir imposés,très naturellement au menu.Pour éviter une marinade qui doit réposer et que de toute façon je n'avais pas eu le temps de préparer,j'ai choisi tout simplement de la mayo mélangée au wasabi et pour les nouilles de la sauce soja japonaise.

Ingrédients pour 1 personne:
80gr de udon
150gr de pavé de saumon coupé en dés
1 càs de mayonnaise(de la Devos Lemmens pour moi car plus sucrée)
1/2 càc de wasabi
1 càc rase de jus de citron
1 ciboule
2 càs de sauce soja japonaise
1 càs d'huile
1 càc de graines de sésame

Faire cuire les nouilles 6 minutes dans de l'eau bouillante non salée.Entretemps,mélanger dans un bol la mayonnaise,le wasabi,le jus de citron la ciboule hachée et le saumon.
Au terme des 6 minutes,égoutter les nouilles et dans une poêle faire chauffer l'huile et y verser les udon avec la sauce soja,remuer pour bien enrober les pâtes et verser dans le plât de service.Ajouter par dessus le saumon,parsemer de graines de sésame et servir.






mercredi 19 octobre 2011

Bouchées Façon Strüdel

La semaine dernière une envie de strüdel m'a soudainement prise,j'en ai revé pendant trois jours et trois nuits jusqu'à ce que je me décide d'aller dans ma cuisine et me mettre au fourneaux.L'idée par contre de préparer un gros Strüdel pour moi toute seule m'a fait presque changer d'avis quand j'ai pensé de changer tout simplement de "conditionnement",c'est à dire d'en faire des bouchées plutôt qu'un seul gateau.
L'envie m'est venue parce que la saison des pommes est bien installée,le froid en Champagne est là aussi(le matin on arrive à -1°C),le thé de l'aprés midi est sorti du placard et tout ça m'a fait repenser à quand j'étais gamine et qu'on passait les week ends et les vacances d'hiver à la montagne dans le Trentino Alto Adige et qu'en arrivant au village de la vallée,avec les parents on s'arretait d'abord à la boucherie pour acheter la "carne salata"(de la viande salée coupée en fine tranches à griller)que mon frère adorait et ensuite à la boulangerie pour acheter ce fameux Strüdel fait avec les pommes de la région,du raisin sec,des pignons de pin et parfumé à la cannelle.Parfait en dessert ou au petit déjeuner.
Parfaites les bouchées pour le thé ou en dessert devant la tv.

Ingrédients pour 16 bouchées:
8 feuilles de brick
3 pommes golden
2 poignées de raisin blonc sec
1 poignée de pignon de pin
1 verre de jus de pomme
1 noix de beurre
1 càc rase de cannelle
6 càs de cassonade

Eplucher les pommes et le couper en dés,mettre le raisin sec à gonfler dans le verre de jus de pomme.
Dans une casserole mettre la noix de beurre avec les pommes et le sucre,faire cuire environ 20 minutes,ajouter le jus de pomme avec le raisin,cuire encore quelques minutes pour faire absorber le jus et ajouter ensuite les pignons de pin et la cannelle.
Laisser refroidir.

Couper les feuilles de brick en deux,poser une cuillère à soupe de préparation aux pommes dans un coin et plier comme pour les samossa en triangle.Continuer pour le reste des feuilles de brick.
Faire chauffer le four à 180°C et faire cuire pendant 7 ou 8 minutes les triangles posés sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
Les manger chauds!C'est encore meilleur!





mardi 18 octobre 2011

Rigatoni al Salame e Pecorino

On a l'habitude de manger du saucisson à l'apéritif,ou de la rosette avec la raclette,d'autres sortes en sandwich mais est-ce que vous l'avez déjà essayé cuit? A part le chorizo qu'on peut ajouter à la paêlla ou faire griller,ce n'est pas commun d'utiliser du saucisson pour en faire l'ingrédient principal d'un plât.
Dans le sud de l'Italie on utilise il salame piccante,de la chaire à saucisse classique agrementée d'épices(un mélange de poivre,sel,fenouil et piment)et celle ci on la cuisine souvent.
Comme à la maison j'avais du saucisson rammené d'Italie ce printemps,un saucisson qui ne ressemble en rien à ceux qu'on trouve dans les supermarchés français,un saucisson fait maison par un ami de mon père qui fait ça tous les ans.Au mois de mars dernier,lors d'une visite chez mes parents,on a été invités chez ce copain qui nous a sorti la bouteille de vin,le pain et le saucisson:ce dernier on a été le chercher directement dans sa "reserve",une cave dans laquelle accrochés au plafond il y a au moins une trentaine de ce salume bien typique de la regione bresciana d'où je viens.Rien à voir donc avec la saucisse sèche française.Selon l'affinage ensuite,la chaire reste plus ou moins moelleuse et gouteuse,la meilleure façon de le déguster est certainement avec du bon pain,c'est comme ça qu'on l'apprécie vraiment mais dès qu'il est un peu plus "stagionato" il devient donc plus dur et beaucoup plus salé.C'est ce qui est arrivé au mien,je l'ai un peu oublié dans ma cave et il s'est endurci un peu trop.Un peu dommage d'un côté mais un bon point de l'autre vu que j'ai pu le cuisiner pour faire une sauce pour mes rigatoni.

Ingrédients pour 4 personnes:
350gr de rigatoni
4 ou 5 tranches de saucisson(en France utiliser du saucisson pur porc pas très affiné)
10cl de crème fraiche liquide
70gr de fromage pecorino rapé

Couper les tranches de saucisson en petits dés,les mettre dans une casserole et les faire cuire à feu moyen sans apport de matière grasse.En même temps faire cuire les rigatoni dans de l'eau salé comme indiqué sur le paquet.
Ajouter au dés de saucisson la crème fraiche,faire cuire quelques instants,ajuster l'assaisonnement si nécessaire(Attention:saucisson et pecorino sont déjà très salés d'eux mêmes,ayez la main légère!).Une fois les pâtes cuites,les verser dans la sauce,ajouter le pecorino et bien mélanger pour le faire fondre complètement.
Servir chaud,accompagné de pecorino rapé à part pour les plus gourmand qui en reprenderaient bien encore un peu!







lundi 17 octobre 2011

Oeuf au Plât à ma Façon

L'oeuf au plât c'est le plus simple des repas,si ainsi on peut l'appeler,à préparer.Il faut pas être sortis de St Cyr pour le mettre dans une assiette!
Mais il y a quelques jours j'ai voulu m'amuser avec un oeuf pour voir ce que je pouvais en tirer,histoire de changer un peu les texture et rendre "all'uovo all'occhio di bue"(comme on l'appelle en Italie-oeuf comme un oeil de boeuf) une nouvelle jeunesse.
J'ai donc pris un oeuf,séparé le blanc et le jaune ajouté une tranche de coppa un peu de vin,un peu d'échalotte,un peu d'estragon pour mon sabayon et tah dah!Mon oeuf au plât revisité.

Ingrédients pour 1 personne:
1 gros oeuf
1 branche d'estragon
1 petite échalote
10cl de vin blanc sec
1 tranche de coppa
huile d'olive
sel,poivre du moulin

Séparer le blanc du jaune,couper l'échalote en lamelles,la mettre dans une casserole avec le vin et la branche d'estragon.Faire bouillir et reduire le liquide afin d'en garder que 2 ou 3 càs.


Monter le blanc en neige avec une pincée de sel,reserver.


Dans un cul de poule placé au bain marie sur feu moyen,mettre le jaune d'oeuf avec les 2 càs de vin reduit refroidi.Battre sans cesse jusqu'à ce que le jaune "monte" et gonfle afin d'obtenir une sauce de la consistence d'une mayonnaise.Rectifier de sel et poivre.


Dans une poêle huilée,faire cuire des deux côtés le blanc d'oeuf monté en neige pendant quelques minutes,poser dans une assiette,ajouter la tranche de coppa(vous pouvez aussi la passer au grill du four quelques minutes pour la rendre croustillante)et ajouter par dessus une cuillérée de sabayon.

























mercredi 12 octobre 2011

Panna Cotta au "Lait" de Riz et Coulis de Figues de Barbarie

Je ne sais pas vous mais moi,j'aime beaucoup la panna cotta.Pas en grande quantité quand même,au risque de la trouver un peu trop écoeurante.A ce sujet,il y a quelques années,lors d'un voyage à Rome où j'ai passé un mois à me balader dans les rues pavées,à visiter les vestiges des ancêtres et à manger de l'ABBACCHIO,j'ai eu la chance de tomber dans un restaurant plutôt sympatique où le propriétaire et maître d'hôtel nous a proposé de goûter à presque tous les plâts de la carte sous forme de menu dégustation alors qu'il n'était même pas prévu dans le menu.Vraiment sympa je vous dit!
Et après une suite de pâtes,gnocchi,risotto,ravioli,agneau,veau et je ne sais plus quoi,on a tant bien que mal trouvé de la place dans nos estomacs pour le dessert.
Et voilà que la proposition de la panna cotta était un peu indécente après tout ce qu'on avait déjà avalé mais le maître d'hôtel nous a assuré qu'elle était légère et qu'il fallait absolument l'essayer.Intriguée donc par le fait qu'une panna cotta puisse être légère,je me suis fait discrètement expliquer leur secret.
C'était donc une panna cotta au "lait" de riz(on a pas le droit de l'appeler lait du fait qu'il n'est pas d'origine animale mais végétale mais c'est plus simple)et de la crème à 15% de matière grasse et le coulis c'était une marmelade d'oranges au Grand Marnier.Effectivement elle est descendue toute seule,pas besoin de forcer du tout!
J'ai donc eu envie d'en refaire l'autre soir,mais j'ai changé le coulis aux oranges pour profiter des deux dernières figues de barbarie qui trainaient dans la corbeille à fruits.Et le resultat est toujours le même,il y a le goût d'une panna cotta sans la lourdeur mais avec la fraicheur et la couleur en plus!On a bien le droit de se faire plaisir sans les calories de temps en temps,non?

Ingrédients pour 2-3 personnes:
2 figues de barbarie
150ml de lait de riz
150ml de crème à 15% de matière grasse
4 feuilles de gélatine
3 càs de sucre

Mettre le lait de riz dans une casserole avec les feuilles de gélatine,laisser tremper pendant 10 minutes pour faire ramollir.Faire ensuite chauffer à feu moyen sans porter à ébullition pour faire fondre la gélatine,ajouter le sucre et continuer de chauffer jusqu'à ce qu'il soit complètement dissous.Verser ensuite la crème et faire chauffer toujours sans faire bouillir.Retirer du feu et verser dans des verrines.Laiser refroidir ensuite placer au frigo pendant au moins 3 heures.

Préparer le coulis:


Eplucher les figues de barbarie,les couper en morceaux et mixer la chair au robot,filtrer à l'aide d'un chinois(attention,la pulpe est vraiment très épaisse mais les graines sont aussi désagréables et il vaut vraiment la peine de prendre du temps pour bien filtrer).Verser ensuite le coulis sur la panna cotta "prise" dans les verrines et déguster.









lundi 10 octobre 2011

Flan au crabe

Maintenant que l'été est définitivement parti,la salade du dimanche soir n'a plus trop lieu d'être.Soit elle est remplacé par la soupe,soit par les quiches ou...par des petits flans au crabe.
Au debut j'avais envie de crabcakes,mais le côté frit et gras ne m'inspirait plus grande chose après reflexion,alors j'ai changé un peu pour sortir du four ces petits flans savoureux et surtout beaucoup moins lourds.Adaptés parfaitement donc pour remplacer la salade composée du dimanche.Bon,il y avait quand même des endives crues pour les accompagner,mais ça ne compte pas!


Ingrédients pour 2 flans:

100gr de saumon fumé

150gr de chaire de crabe émiettée

1 oeuf

1càc de maizena

15cl de lait

poivre



Couper le saumon en petits morceaux,égoutter le crabe,delayer la maizena dans le lait.

Battre l'oeuf avec,ajouter le lait avec la maizena,puis le saumon et le crabe.Poivrer.

Mettre au four au bain marie à 180°C pendant environ 45 minutes.











mercredi 5 octobre 2011

Muffins à la Pomme et Lavande

J'adore travailler avec les produits de saison,il suffit de se promener et là on voit tout ce que la nature est prête à nous servir.Il y a un mois environ c'était le noisettier qui donne juste sur la rue en bas de chez moi,deux tois balades avec bébé en tricycle et hop,un sachet de noisettes toutes fraiches.
Il y a quinze jours c'était le noyer de l'autre côté de la rue,vers la forêt qui nous a donné environ 6kg de noix d'une belle grosseur,rien à envier à celle du commerce et en plus c'est gratuit!;)
Là,c'est la période des pommes,dans le jardin notre pommier est tellement chargé de fruits que les branches touchent le sol et n'attendent qu'une chose,se faire cuisiner.Pour l'instant elles sont passeés à la casserole pour devenir de la compote en prévision des tartes pour cet hiver.Rien n'est gaspillé!Bon,à pârt celles douteuses d'héberger des petits hôtes.Beurk!
Mais pour cette recette j'avoue avoir utilisé des pommes achetés au supermarché,des Corail,j'étais curieuse de savoir quel goût elles avaient.En fait c'est très proche de la Golden,bonne tenue à la cuisson sucrée à point et non farineuse.
Mais j'ai voulu prolonger un peu,le temps d'un petit déjeuner,le parfum de l'été avec une poignée de fleurs de lavande rammenées des vacances en Camargue.Et le mélange est bien réussi et subtilement parfumé,j'avais peur que la lavande laisse un goût un peu trop prononcé mais à juste dose c'est plutôt agréable.C'est le doux passage d'une saison à l'autre.

Ingrédients pour 6 muffins:


150gr da farine pour gateaux à poudre levante incorporée


45gr de sucre


1 càc de levure chimique


1/4 de càc de sel


45gr de lait


1 oeuf


1càs de fleur de lavande secheés


45gr de beurre fondu


1/2 càc d'extrait de vanille


1 pomme épluchée et coupée en dés

Dans un bol,battre l'oeuf avec le beurre fondu,la lavande,le lait et l'extrait de vanille.Dans un autre saladier,mélanger les ingrédient secs:farine,sel,sucre,at levure.Verser le mélange d'oeuf dans le saladier de farine,bien mélanger et enfin ajouter la moitié de dés de pomme.
Verser la pâte à muffins dans des caissettes en papier et ensuite dans les alvéoles d'un moule à muffins pour qu'ils tiennent la forme,disposer par dessus les dés de pommes restants et parsemer avec du sucre en pépites auquel vous aurez mélangé des fleurs de lavande.(Ca c'est à faire quelque jours à l'avance,pas seulement pour cette recette mais aussi pour parfumer autre gateaux et tartes variés minutes.